Afrique - Afrique du Sud Idées voyages - Infos pratiquesCarte

 

 

Afrique du Sud


A la pointe sud du continent, l’Afrique du Sud offre à elle seule la découverte de la plupart des paysages de la planète. De l’aridité aux plateaux luxuriants, découvrez lors d’un safari 4x4 la diversité de son peuple, des croyances ancestrales zoulous aux grandes villes modernes calquées sur le modèle américain. 



GAUTENG : JOHANNESBURG, PRETORIA

NORTH WEST : SUN CITY, PILANESBERG

MPUMALANGA : DULLSTROOM, PILGRIM'S REST, BLYDE RIVER CANYON, NELSPRUIT, P KRUGER

KWAZULU-NATAL : ST LUCIA, HLUHLUWE UMFOLOZI, SHAKALAND, DURBAN

EASTERN CAPE : EAST LONDON, PORT ELIZABETH, TSITSIKAMMA

WESTERN CAPE : KNYSNA, GEORGE, OUDTSHOORN, MOSSEL BAY, HERMANUS, STELLENBOSCH...

NORTHERN CAPE : KALAHARI, KIMBERLEY

SWAZILAND : MBABANE

LESOTHO


LES + 







 

 

 

A ne pas manquer...



GAUTENG : JOHANNESBURG, PRETORIA

 

GAUTENG : ou « pays de l’or », ex Transvaal, le Gauteng est la plus petite province d’Afrique du sud mais la plus peuplée. Elle accueille également la majorité des sièges des grandes entreprises sud-africaines et étrangères.

 

 

JOHANNESBURG

Magasins, restaurants, vie nocturne et visites de sites historiques aux rencontres avec la faune. Dans la ville et dans ses environs, les nombreux musées couvrent les arts, l'histoire, les sciences et l'apartheid. A découvrir dans les environs, grottes, réserves naturelles et animalières, villages traditionnels des cultures locales, mines d’or et de diamants encore en exploitation ainsi que le « berceau de l'humanité », où furent découverts les restes d'un de nos premiers ancêtres, l’Australopithèque.

C’est l’incarnation par excellence de la richesse sud-africaine !

Johannesburg ou « Jobourg » comme la surnomment ses habitants est la capitale économique du pays. Ne ratez pas la visite du Musée de l'Apartheid ainsi que South Western Township, autrement dit Soweto qui est la ville des contrastes où Nelson Mandela et Desmond Tutu ont jadis vécu.

Au sud de Jobourg, des visites guidées de « Gold Reef City » permettent de découvrir l’intérieur d’une mine d’or.

Le « village Culturel de Lesedi » présente une première approche touristique des folklores Zoulous, Pedis et basotho.

 

PRETORIA

La « ville jardin » ou « jacaranda city » sont les surnoms de Prétoria, la capitale administrative de l’Afrique du Sud.

Prétoria cultive un petit côté « province » tout en offrant au visiteur d’imposants bâtiments comme l’Union Buildings, siège du gouvernement sud-africain ou le gigantesque monstre de granit qu’est le Voortrekker Monument dédié aux afrikaners.

Il ne faut pas oublier le musée du Transvaal ou des Arts ni bien sûr la maison du célèbre Président de l’ancienne République du Transvaal : Paul Kruger ou encore Melrose House, le jardin botanique …

 

Dans les environs de Prétoria, se visite également le village Ndébélé et la « Premier Diamond Mine » où Thomas Cullinan découvrit le plus gros diamant brut de l’histoire avec 3 106 carats.

 

 

 

NORTH WEST : SUN CITY, PILANESBERG

 

SUN CITY

Construite au milieu du cratère d’un volcan endormi depuis plus de 1200 millions d’années, Sun City abrite un complexe de folie né de l’imagination de Sol Kerzner (PDG de Sun International).

Autour d'un lagon artificiel et de sa plage s'enchevêtrent piscine, toboggans, jeux nautiques et ruines d'anciens temples, de maisons ou d'édifices publics. Très proches se trouvent : machines à sous, jeux vidéos, jeux forains, restaurants, cinémas, animation, spectacles laser....

Un lac artificiel permet de pratiquer ski nautique, planche à voile, pédalo, parachute ascensionnel, canoë, catamaran....

Le superbe terrain de golf a été dessiné par Gary Player et les amateurs de vie sauvage pourront visiter la ferme des crocodiles ...

 

PILANESBERG

Ce parc vallonné de 58 000 hectares est un sanctuaire pour la faune africaine. Il a bénéficié d’un programme baptisé « Genesis » qui a permis de réintroduire plus de 6000 animaux.

Pas de traitement anti-paludéen.

 

 

 

MPUMALANGA : DULLSTROOM, PILGRIM'S REST, BLYDE RIVER CANYON, NELSPRUIT, P KRUGER

 

Après les vastes plaines monotones du Gauteng, la région du Mpumalanga vers l’est offre un paysage en renouvellement permanent qui s’articule autour du massif du Drakensberg : les rivières cristallines de Dullstroom, les forêts d’eucalyptus, les bananeraies de Hazyview jusqu’aux étendues sauvages du célèbre Parc Kruger.

 

DULLSTROOM 

Venez prendre l’air à 2100 m d’altitude, dans un village réputé pour ses orchidées mais aussi par les amateurs de pêche à la truite.

 

BLYDE RIVER CANYON

Présente pour principal intérêt ses beautés naturelles : gorges spectaculaires, chutes d'eaux, forêts. Ceci mêlé à l'histoire de la région qui a gardé l'aspect qu'elle avait à l'époque de la ruée vers l'or. La Blyde River a creusé un magnifique ravin profond de 600 à 800 mètres et la vue porte par endroits jusqu'aux approches du Mozambique. La « God’s Windows » offre un point de vue spectaculaire sur la Canyon. Les pluies abondantes qui arrosent les reliefs granitiques alimentent de très nombreuses cascades et ont rendu possibles la plantation de pins et d'eucalyptus et le développement de l'exploitation forestière. Nous sommes dans une région où affluèrent au siècle dernier des prospecteurs en quête des pépites d'or charriées par les rivières et les torrents.

C’est également dans les environs que se visite le Centre d’information des « Bourke’s Luck Potholes » (formidable travail d’érosion de l’eau dans la roche qui a formé des sortes de marmites) et s’admirent les « Three Rondavels » (formations rocheuses en forme de huttes).

 

PILGRIM’S REST

En 1873, un chercheur d’or surnommé Patterson « la Brouette » parce qu’il transportait tous ses biens dans une brouette, découvre des pépites dans la rivière. Suivi bientôt par un prospecteur se prétendant lui-même en «pèlerinage » pour faire fortune (d’où le nom de Pilgrim’s rest, le repos du pèlerin), la nouvelle de cette découverte ne tarde pas à se répandre. Habillés de guenilles, et travaillant chaque jour du lever au coucher du soleil, 1400 « Uitlanders » se retrouvent bientôt côte à côte le long de la rivière pour laver patiemment les tonnes de pierres et de terre. Ce site a été exploité jusqu’en 1972.

1974 marque le début d’une nouvelle richesse pour ce village. Classées monument historique par les autorités du Mpumalanga, ces belles maisons de bois sont entièrement restaurées et transformées en musée vivant de la ruée vers l’or. Reconstituant banque, épicerie, restaurant, hôtel… chacune d’entre elles se visite comme un musée ou une boutique de souvenir.

 

NELSPRUIT

C’est une ville située au nord-est de l'Afrique du Sud. C'est la capitale de la province Mpumalanga (antérieurement Transvaal Oriental). Elle se trouve sur les bords de la  Rivière Crocodile.

 

PARK KRUGER

Il est le premier et le plus ancien parcs nationaux d’Afrique du Sud. Bordé au nord et au sud par les rivières Limpopo et Crocodile, à l’est par les monts Lebombo et à l’ouest par les contreforts du Drakensberg, il abrite plus de 1 500 lions, 8 200 éléphants, 900 léopards, 5 000 girafes, 1 800 rhinocéros blancs, 20 000 buffles, 140 000 impalas, 30 000 zèbres, 13 000 gnous ... Il s'étend sur 350 km de long et 60 de large soit 20.000  km².

Le Parc Kruger est un  voyage hors du commun pour les amoureux des animaux et de la nature !!!

Le parc se visite en voiture ou en compagnie des rangers de parc.

Il existe également, tout le long des limites du parc des réserves privées de grand standing qui offrent des safaris en 4X4 avec chauffeur et guide anglophones.

Traitement anti-paludéen fortement recommandé.

 

 

 

KWAZULU-NATAL : ST LUCIA, HLUHLUWE UMFOLOZI, SHAKALAND, DURBAN

 

A la fois zoulou, indienne et anglaise, la province du Kwazulu-Natal est une véritable mosaïque humaine.

Elle est également ensoleillée toute l’année et offre une palette variée de visages : plages et stations balnéaires, réserves naturelles, villages typiques, souvenirs historiques de la guerre des Boers (prononcer « bours ») et la grande ville moderne de Durban.

 

SAINT LUCIA

Au nord de la province, le “Greater St Lucia Wetland Park “ et ses 275 000 hectares, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, regroupe une incroyable variété d’écosystèmes : la barrière de corail la plus au sud du monde à Sodwana Bay, les plages où les tortues viennent pondre leurs œufs, le lac d’eau salée proprement dit en forme de papillon et ses 36 000 hectares abrite un véritable paradis pour les oiseaux …

Il est possible d’y observer les crocodiles, hippopotames en effectuant une mini-croisière.

Traitement anti-paludéen fortement recommandé.

 

HLUHLUWE – UMFOLOZI

Situé au nord de Durban le Hluhluwe – Umfolozi National Park est composé de 2 parcs nationaux distincts : Hluhluwe (prononcer shlu shlu wi) qui abrite la plus grande population de rhinocéros blancs du monde fusionné avec le parc d’Umfolozi.

Ce parc est complètement différent du Park Kruger en raison de sa végétation luxuriante et de ses collines environnantes.

Elle abrite entre autres : lions, léopards, zèbres, antilopes, girafes, éléphants et bien sûr les rhinocéros blancs et quelques noirs ainsi qu’une multitude d’oiseaux étonnants.

Traitement anti-paludéen fortement recommandé.

 

SHAKALAND

Est situé au cœur du Zululand, niché sur les collines d'Entombeni, donnant sur le lac Phobane. A visiter le village zoulou entièrement reconstitué appelé" Shakaland " où des troupes de danseurs se produisent devant vous en tenue zoulou.

Cette visite permet de voir les habitations traditionnelles à l'intérieur et d'assister à une danse zoulou.

 

DURBAN

Anciennement appelée Port Natal la ville fut rebaptisée Durban en l'honneur du gouverneur de la colonie du Cap, Sir Benjamin d’Urban.

Elle est le centre d’une région balnéaire et touristique qui s’étire sur 500 Km de côtes et le 2ème port d’Afrique du Sud.

Cosmopolite, marquée par les influences européennes, indiennes et zoulou, Durban offre une vie nocturne très animée, une gastronomie des plus variées (indienne, japonaise, italienne, portugaise, africaine …), une histoire reprise dans les divers musées, des attractions touristiques comme « Sea World » ou l’Umgeni Bird Park, une « Golden Mile » pour les amoureux de la plage …

 

UMHLANGA ROCKS

Juste au nord de Durban, Umhlanga Rocks (prononcer M’chlanga) est surtout réputée pour être une station balnéaire chic, tranquille et agréable.

Cette côte surnommée côte des dauphins, accueille le « Natal shark Board », centre d’étude du comportement des requins.

 

 

 

EASTERN CAPE : EAST LONDON, PORT ELIZABETH, TSITSIKAMMA

 

Ou Pays Xhosa, correspond aux terres ancestrales de l’ethnie du même nom.

La région s’étend des montagnes Amatola à l’est à la luxuriante forêt de Tsitsikamma à l’ouest. Au nord la contrée aride du Karoo et au sud la « Côte du soleil » qui donne sur l’océan indien.

Entre East London et Port Elizabeth, des champs de bataille comme Frontier Country ou Fort Beaufort évoquent les luttes entre les colons européens et les Xhosas mais la région possède également une faune et une flore extrêmement riches.

 

EAST LONDON

Fondée par les anglais pour servir de base arrière d’approvisionnement pendant la guerre contre les Xhosas, East London reste le port de rivière le plus important d’Afrique du Sud.

A noter que le Musée d’East London conserve 2 trésors le coelacanthe (poisson préhistorique que l’on croyait disparu) et le seul œuf de dodo (sorte d’oiseau de l’île Maurice éteint) au monde.


PORT ELIZABETH

La « Friendly City » plaît à tout le monde, elle a tout pour rendre le séjour agréable : de belles plages où se pratiquent sans danger la planche à voile, la plongée sous-marine, le surf, la pêche au gros .. . un Oceanarium unique au monde, une sorte de musée en plein air de 5 km de long qui retrace l’épopée des premiers colons : le Donkin Heritage Trail, de superbes maisons du 19ème siècle, des marchés …

 

ADDO ELEPHANT PARK

Situé à environ 70 km au nord de Port Elizabeth, le parc protège environ 300 éléphants ainsi que diverses espèces d’antilopes, rhinocéros noirs, phacochères, élands …

Pas de traitement anti-paludéen.

 

TSITSIKAMMA

A cheval sur l’Eastern et le Western cape, la forêt de Tsitsikamma est à l’extrémité orientale de la « Garden Route ».

Cette réserve forestière et marine de plus de 64 000 hectares abrite des « Yellowwoods » centenaires et le long de la côte des baleines viennent quelquefois mettre bas.

De la route qui longe la côte, on aperçoit le plus grand pont d’Afrique qui enjambe le Bloukrans. Ce dernier permet d’effectuer un saut à l’élastique de 216 m réservé aux plus de 18 ans.

 

 

 

WESTERN CAPE : KNYSNA, GEORGE, OUDTSHOORN, MOSSEL BAY, HERMANUS, STELLENBOSCH...

 

KNYSNA

Après les plages de “Plet” (Plettenberg Bay), on arrive à Knysna (prononcer Na – i –ssna) où les plages sont magnifiques et le climat très doux.

Il ne faut pas oublier de déguster quelques huîtres à la Ferme Ostréicole face au lagon.

Une bonne manière de découvrir la route jardin est d’emprunter le petit train à vapeur Outéniqua Choo Tjoe  jusqu’à GEORGE .


OUDTSHOORN

Installée au milieu d’une grande plaine quasiment désertique du Petit Karoo, la capitale de l’autruche vous tend les bras.

Oudtshoorn (prononcer Oeud Sourren) est un des plus grands centres d’élevage d’autruche du monde. Les plumes étant destinées à l’industrie de la couture et du spectacle.

Dans les environs, les Cango Caves offrent d’étonnantes grottes où stalactites et stalagmites créent de surprenantes concrétions.

 

MOSSEL BAY

C’est dans la « Baie des Moules » que débarqua le navigateur portugais Bartolomeu Dias en 1488.

Sa caravelle y est encore. Par ailleurs, d’anciens documents attestent que depuis 1501, des messages ont été déposés dans le « Post Office Tree », arbre creux servant de « boite aux lettres » pour les navigateurs.

 

HERMANUS

Peut-être aurez-vous la chance d’entendre le crieur public annoncer l’arrivée des baleines ?

En effet, de juin à novembre les baleines quittent l’antarctique pour venir mettre bas dans des eaux plus clémentes.

 

Le Vignoble sud-africain est l'un des plus septentrionaux de l'hémisphère sud.

La viticulture a pu s'y implanter grâce au courant marin de Benguela : provenant d'Antarctique, il permet le rafraîchissement de la côte ouest d'Afrique du Sud.

L’implantation du vignoble sud-africain a eu lieu à partir de la fin du XVIIème siècle. Le premier commandant du Cap, Jan Van Riebeeck, un hollandais, planta les premières boutures de vigne en 1656. En 1688, les Huguenots fuirent la France pour s’installer en Afrique du Sud et développèrent le vignoble qui porte encore des noms français. Après la crise phylloxérique en 1886, la guerre des Boers entre 1899 et 1903 et une trop forte replantation ont engendré une surproduction et des difficultés de commercialisation. En 1918, la création du KWV permet de corriger la situation en contrôlant la production viticole.

Le Cap est le point d’entrée de toutes les routes des vins en Afrique du Sud. Le vignoble existe depuis plus de 300 ans, couvre plus de 100 000 hectares sur plus de 340 exploitations.

 

STELLENBOSCH / FRANSCHHOEK

Ce sont les vignerons de Stellenbosch qui initièrent la route des vins.

Avec des vignes trois fois centenaires, la ville de Stellenbosch possède un célèbre institut qui forme la presque totalité des œnologues sud-africains.

Les huguenots français s’installèrent en 1688 dans la vallée de la Berg qui prit le nom de « Die Fransche Hoek » : le coin des français.

Les 9 fermes historiques ont conservé leurs noms français et en flânant dans les rues calmes de Franschhoek, les références à la France sont nombreuses.

Il ne faut pas oublier de visiter le Musée des Huguenots.

 

LE CAP

Baptisée la « ville mère », parce que les hollandais s’y installèrent dès 1652, la ville du Cap est l’une des plus belles métropoles du monde.

Bâtie face à l’océan, elle possède des plages splendides, des jardins merveilleux comme ceux de Kirstenbosch et ses 5000 espèces de plantes indigènes, des marchés …

Le Victoria & Albert Waterfront est une sorte « d’avenue » le long des anciens docks de Cape Town qui ont été transformés en centre commercial et culturel où se trouvent les meilleures possibilités de shopping du pays.

Avec sa grande variété d’activités comme les sports nautiques (plongée sous-marine, surf, nautisme…), la pêche à la ligne, la dégustation de vins, les achats (shopping), les routes panoramiques, l’alpinisme, le rappel, le cerf-volant, le deltaplane, le parapente et sans oublier une possibilité d’observation d’oiseaux et de baleine remarquables.

Une spécificité du Two Oceans Aquarium permet aux amateurs de sensations fortes de plonger, en aquarium, au milieu des requins.

L’ascension en téléphérique de la Montagne de la Table, qui culmine à 1000 m, offre un panorama extraordinaire sur la ville et l’océan.

La forteresse du Castle of Good Hope est le premier bâtiment construit en terre sud-africaine.

Le cap possède également son parc national : le Cap de Bonne espérance.

Il fait partie de la péninsule de « Cape Point » qui rassemble une large bande de terre côtière dans une réserve naturelle superbe. Cette dernière abrite des antilopes, des babouins, des autruches … mais également les fameux protéas, fleur emblème de l’Afrique du Sud.

Pourtant le Cap de Bonne Espérance n’est pas la pointe extrême de l’Afrique, ni le lieu de la séparation des eaux entre les océans Atlantique et indien. C’est au Cap des Aiguilles (Cape Agulhas), 200 km plus à l’est que revient ce double honneur.

Au large du Cap, il est maintenant possible (depuis 1997) de visiter l’île de Robben Island qui, après avoir été un asile, une léproserie, un terrain militaire fut transformée en prison de haute sécurité où Nelson Mandela resta emprisonné 18 ans.

Un peu au large de Hout Bay, à quelques encablures de la côte, un archipel d'îlots rocheux sert de perchoir à quelques centaines d'otaries. Il suffit pour s'y rendre d'une croisière de 15 minutes à bord d'un bateau. Indifférentes à la procession de bateaux chargés de touristes, les otaries s'entassent côte à côte sur les îlots, au point d'en recouvrir toute la surface.

C’est à Simon’s Town, au lieu-dit Les Boulders qu’il est possible d’observer la seule colonie de pingouins endémiques.

 

 

 

NORTHERN CAPE : KALAHARI, KIMBERLEY

 

C’est une région immense et désertique du Kgalagadi, pays de la soif au Transfrontier park fusion du parc du Kalahari et du parc du Botswana, le Northern Park offre aussi le spectaculaire Namaqualand où en juillet / août cette contrée aride se couvre d’une foison de fleurs sauvages.

 

KIMBERLEY

La capitale du Northern Cape est surtout connue pour ses diamants dont le célèbre Big Hole, énorme « trou » de 1,6 km de diamètre creusé par l’homme où plus de 2 700 kg de diamants ont été extrait jusqu’à sa fermeture en 1914.

 

 

 

SWAZILAND : MBABANE

 

Le Swaziland est officiellement appelé royaume du Swaziland. C'est un État d'Afrique australe, montagneux sans façade maritime, enclavé entre le Mozambique, à l'est, et l'Afrique du Sud.

Ce petit pays de 17 363 km² , indépendant depuis 1968, s'est constitué autour de la nation swazie.

La capitale administrative du Swaziland est Mbabane (57 992 habitants), mais Lobamba est la capitale royale et législative.

Le roi Mswati III règne depuis 1986 sur cette dernière monarchie absolue.

L’économie du royaume repose principalement sur la canne à sucre et les produits forestiers grâce à d’immenses plantations de pins et d’eucalyptus.

La beauté des paysages, la douceur de vivre et un artisanat de qualité sont les principaux atouts du Swaziland.

 

 

 

LESOTHO

 

Tout comme le Swaziland, le Lesotho est un petit Royaume complètement enclavé en Afrique du Sud.

Le Lesotho bénéficie de frontières naturelles, sur plus de 900 km. En effet, il est délimité du nord au sud-ouest par le fleuve Caledon, la chaîne de montagnes Drakensberg à l'est et les hautes terres du Sud, qui forment la frontière orientale du Lesotho.

C'est le seul pays du monde a être situé aussi haut en altitude (1400 m minimum) sur l'ensemble de son territoire.

Cette configuration  fait du Lesotho une sorte de forteresse naturelle.

 

 


 

LES +

* possibilité d’extension au Zimbabwe, aux célèbres Chutes Victoria. Nous vous conseillons 3 nuits sur le site. 

 

Chutes Victoria : Ces chutes d'eau figurent parmi les plus spectaculaires du monde. Situées à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, elles offrent un spectacle grandiose. Le Zambèze, un des plus grands fleuves d'Afrique, s'engouffre ici bruyamment dans une série de gorges sur 2 km de largeur. Ceci provoque une brume aux couleurs de l'arc-en-ciel, visible à plus de 20 km de distance. Activités : Hélicoptère, rafting sur le Zambèze ou saut à l’élastique peuvent également procurer leur lot de sensations fortes. Les merveilleuses chutes Victoria sont à voir en toute saison. Mais c'est pendant l'été, durant la saison des pluies, que la quantité d'eau gagne en importance et que le jardin tropical se fait toujours plus luxuriant.

 

 

 

 


Consultez nos idées voyages !


 Pour vos voyages sur mesure : "Consultez notre service voyages à la carte"