Asie et Océanie - Sri Lanka - Idées voyagesInfos pratiquesCarte

 

 

Sri Lanka

Anciennement Ceylan, aujourd’hui appelé « la larme de l’Inde », le Sri Lanka est une invitation à la découverte de l’Asie. Ce pays offre un panorama des richesses naturelles et architecturales que possède l’Asie. Bien que le nord et l'est ne soient pas accessibles aux voyageurs, à cause de la guerre civile, il reste bien des atouts à cette destination ensoleillée. Passant de la jungle aux plantations de thé, des temples aux plages de sable blanc, randonneurs, amateurs de plages, passionnés d'archéologie et alpinistes y trouveront un lieu de prédilection qui leur permettra d'allier détente, sport et dépaysement.


LES +



































 

 


 

A ne pas manquer...



COLOMBO

C’est une ville animée où co-existent modernité et tradition. On y trouve divers lieux de cultes, des musées intéressants, des jardins, des quartiers marchands, et des quartiers aux belles maisons et ambassades. L’établissement Cargills (le plus ancien magasin de la ville ), le quartier de Pettah ( avec la Wolfendach Church, First et Second Cross Street ), le parc Vihara Maha Devi ( parc à la flore luxuriante ) …

 

 

LA COTE SUD-OUEST ET SES PLAGES PARADISIAQUES ( Kalutara, Bentota, Galle ... )

Avec plus de 1 600 km de côte, le Sri Lanka offre de nombreuses plages à l’ombre de cocotiers inclinés sur le sable fin. Mais il est d’usage de respecter certaines règles de savoir-vivre et d’éviter le topless.

A partir de Colombo, un chapelet de petits villages sont essaimés le long de la côte :

 

Au nord de Colombo, Negombo et Waïkkal.

En fin de séjour, ces 2 stations balnéaires permettent un accès plus facile pour l’aéroport de Colombo car elles évitent la traversée de la ville.

Vers le sud de Colombo, s’enchaînent les sites de séjour balnéaires :

Mount, Lavinia, Kalutara : peu de touristes mais possède les plus beaux mangoustaniers du monde (agrume « au goût de paradis » importé d’Indonésie) ainsi que le temple bouddhiste Gantilaka Vihara avec son dôme blanc, Beruwela : services haut de gamme, installations sportives, buffets gargantuesques,… est un des premiers ports fondé par des négociants arabes. La population est en majorité musulmane.

Bentota : où le fleuve rencontre la mer et forme un plan d’eau particulièrement propice aux sports nautiques.

Kosgoda, qui lutte pour le sauvegarde des tortues de mer avec ses nombreuses fermes d’élevage.

Ambalangoda : réputée pour son artisanat, fabrication des masques, l’Ecole de Danse est encore plus pittoresque, et fabrication de batiks et d’articles en coton.

Galle et son fort quasiment intact classé au Patrimoine de l’Humanité, la Groote Kerk la plus vieille église protestante du pays.

Weligama et Mirissa : correspondent vraiment à la photo de la plage de rêve en demi-cercle bordée de cocotiers caressant le sable.

Tout proche, c’est à Ahangama, que se photographient les incroyables pêcheurs sur échasse !

 

 

LES HAUTES TERRES ( Kandy, Nuwra Eliya ... )

Cette région présente une végétation luxuriante, ce qui invite aux promenades et à l’escalade dans les zones vallonnées. On y trouve un certain nombre de temples aux gopurams bariolés dédiés au panthéon hindou. Quelques villes qui méritent un détour :

Kandy : Respirez ! Vous êtes à 500 mètres d’altitude. Cette ville assure fraîcheur, verdure, et qualité de vie. Cette ville vous enchantera ! Dernière capitale du royaume, elle abrite le Temple de la Dent de Bouddha, qui accueille la précieuse relique.

Aux environs de Kandy :

Les Jardins botaniques de Peradeniya sont un enchantement pour les amoureux de la nature avec ses essences rares, ses orchidées, ses épices (cannelle, clous de girofle …) : un des plus beaux de toute l’Asie.

L’orphelinat des éléphants de Pinnawela : créé pour protéger les éléphants d’asie de l’extinction, l’orphelinat recueille les bébés qui ont perdu leurs parents.

Nuwra Eliya : petite station d’altitude à 1889 mètres, créée par les anglais pour son climat très agréable pendant la moiteur de la mousson, elle conserve une ambiance de « petite Angleterrre » au cœur de la forêt tropicale.

C’est le point de départ de splendides promenades dans les environs : le Jardin botanique de Hakgala, le Temple de Sita, la Single Tree Mountain,…

Il ne faut pas oublier les grandes plantations de thé où il est possible d’effectuer des randonnées au milieu des plantations et d’y observer les cueilleuses.

Ratnapura : ville vouée toute entière à la pierre précieuse. Arrêtez-vous dans les mines pour observer le travail effectué par les mineurs et les quelques musées concernant les pierres précieuses : Ehelepola National Museum et Gem Museum…

Plus à l’est, s’étale le parc national d’Horton Plains à 2100 m d’altitude. Ces « prairies d’altitude » offrent une faune variée (éléphants, daims, panthères, oiseaux …), de superbes de cascades et se terminent brutalement à « World’s End » et son à-pic de 700 m.

Et au sud, celui de Uda Walawe qui accueille également éléphants, buffles, crocodiles, daims, mangoustes, léopards …



LE TRIANGLE CULTUREL ( Dambulla, Polonnaruwa, Anuradhapura ... )

C’est ici que réside l’essentiel du patrimoine archéologique du Sri Lanka.

Tout comme pour les plages, il est d’usage de respecter les sanctuaires religieux en se déchaussant et en ayant les épaules et les jambes couvertes.

Dambulla : Le Temple d’Or de Monastère rupestre est composé de cinq grottes sanctuaires richement décorées et colorées. Les grottes sont creusées dans un rocher de granit de 160 m de haut.

Polonnaruwa : a été une des capitales du pays pendant deux siècles et conserve de très beaux vestiges sur 15 km² dont le monastère méridional : la Poth Gul Vihara, le Quadrilatère, le Vatadage et le Hatadage,… , la statue de 4 m de haut du roi Parakrama Bahu taillée à même la roche, la Citadelle.

Anuradhapura : ville sainte et capitale de l’île pendant 1400 ans, elle s’est développée autour de grands monastères bouddhiques vénérés par les bouddhistes du monde entier dont l’ancêtre de tous les dagobas de l’île : le Thuparama qui abrite encore aujourd’hui la clavicule de Bouddha.

Cette ancienne capitale conserve de nombreux autres trésors : les jardins royaux ou le temple rupestre de Isurumuniya.

Le Sri Maha Bodhi est un banian qui serait une bouture de l’arbre où Bouddha reçu l’illumination .

Sigiriya : perchée sur un rocher à 370 m au milieu de la jungle, se dresse la forteresse de couleur rouge.

L’ascension s’effectue par un escalier étroit qui passe par plusieurs grottes dont celles de la tête du cobra mais surtout celle des fresques murales des « Demoiselles de Sigiriya » pour aboutir à la plate-forme du Lion.

La plate-forme doit son nom à la statue d’un lion entre les pattes duquel il faut passer pour parvenir au point de vue époustouflant sur la vallée en contrebas.

 

 

 


 

- LES +

Après un tel apport culturel, pourquoi ne pas se reposer sur une des merveilleuses plages des Maldives ? A vous de choisir votre atoll, votre hôtel et votre cocktail !

 

 


 

 

 

 
Consultez nos idées voyages !

 Pour vos voyages sur mesure : "Consultez notre service voyages à la carte"